Association d'Études sur la Renaissance,
l'Humanisme et la Réforme

Institut des sciences de l'homme
14, avenue Berthelot - 69007 Lyon

x

    Éditions Lyonnaises de Romans du XVIe siècle (1501-1600)

    Titre uniformisé :
    [Guerino il Meschino] Guérin Mesquin
    Édition(s) lyonnaise(s) :
    1. Olivier Arnoullet, 1530 : Le premier livre de Guerin Mesquin
    Auteur :
    Barberino, Andrea da
    Traducteur :
    Cuchermois, Jean de
    Type d'ouvrage :
    roman d'aventures récent traduit

    Informations fiche

    Auteur principal :
    Francesco Montorsi
    Contributeurs :

    Fiche créée le :
    04/11/2011
    Dernière actualisation le :
    30/08/2016

    Vous avez des observations à faire, des informations ou des documents à partager sur cet ouvrage, contactez le responsable de cette fiche : contactrhr16.fr

    Bibliographie

    Haut de page
     

    Édition ancienne

    Édition lyonnaise

    1. Guerin Mesquin publié par Olivier Arnoullet pour Romain Morin :
    Le premier livre de Guerin Mesquin. La tres joyeuse plaisante et recreative hystoire des faitz, gestes, triumphes et prouesses du tres preulx et vaillant chevalier Guerin par advent nommé Mesquin filz de Millon de Bourgongne, prince de Tarante, et en son temps roy d’Albanye. Lequel ce trouva en plusieurs prouvinces estranges et en plusieurs grandes batailles, rencontres et assaulx où il fist de merveilleux faitz darmes Ainsi que recite ce present livre lequel a este traduyct de vulgaire Italien en langue Francoyse. Par honneste personne Jehan Decuchermoys en accomplissant le sainct voyage de Hierusalem. Lyon, Olivier Arnoullet, 1530.
    Olivier Arnoullet pour Romain Morin, 1530 (16 avril), in-4°, caractères gothiques, fig. sur bois.  
    Exemplaires : 
      - Paris, BNF, Rés. Y2 778 (consultable en ligne).
      - Paris, Arsenal, 4 BL 4374.
      - London, British Library, C.7.b.2.
      - London, British Library, G. 10252.
      - Manchester, John Rylands University Library, Deansgate 8678.


    Édition moderne

    Il n’y a pas de réédition moderne de la traduction du XVIe siècle.
     
     

    Études et articles

    BABBI, Anna Maria, « Le traduzioni del Guerrin Meschino in Francia », Il romanzo nella Francia del Rinascimento. Dall’eredità medievale all’Astrea. Actes du colloque de Gargnano, 7-9 octobre 1993, Fasano, Schena, 1996, p.145-153.

    EAD., « Jean de Rochemeure traduttore del Guerrin Meschino », in A. Fasso, L. Formisano, M. Mancini (éd.), Filologia romanza e cultura medievale. Studi in onore di Elio Melli, Alessandria, Edizioni dell’Orso, 1998, p.15-23.

    EAD., « Le “Guerrin Meschino” d’Andrea da Barberino et le remaniement de Jean de Rochemeure », in G. Di Stefano e R. M. Bidler (éd.), Traduction, dérimation, compilation. La Phraséologie. Actes du colloque de Montréal, 2-3-4 octobre 2000, publiés dans Le Moyen Français, 51-52-53, 2002-2003, p.9-18.

    MONTORSI, Francesco, « Le Guérin Mesquin traduit par Jehan de Cucharmois “natif de Lyon” », RHR 71, Décembre 2010, p.73-89.

    Carnets de recherches

    Haut de page
     

    Histoire éditoriale

    Grâce au Sainct Voyage de Hierusalem nous sommes instruits sur le contexte de la traduction — elle est entamé le 22 juin 1490 à Raguse (aujourd’hui Dubrovnik, en Dalmatie), ainsi que sur l’âge de son auteur, parfois nommé « Jean de Cuchermoys » (mais l’orthographe « de Cucharmois » est préférable). En voici deux extraits, le début du journal de voyage (a) et le passage concernant le début de l’écriture (b) :

    (a) « Regnant en France Charles huytiesme de ce nom, en l’an de grace .Mil.cccc.iiii.xx. et .x. et le huytiesme iour de May, je, Jehan Decucharmoys, natif de Lyon, de l’eage de environ .xxv. ans, ensemble Pierre Filz de Femme, Maistre de la monnoye de Bourges, natif d’icelle ville, par une trés meure deliberation et entiere voulenté de aller veoir le Sainct Sepulcre de nostre Seigneur en Hierusalem, despartimes de Bourges et arrivasmes à Lyon le .ix. iour de May. » [f. O i]

    (b) « Le .xxii. jour de Juing veille de la sainct Jehan arrivasmes au royaulme de escalvonnie en une ville nommée Raguse où gist monsieur sainct Blaise. Lequel ilz tiennent pour leur patron et est une seigneurie commune et de celle ville de Raguse n’y a que demye lieue jusques au royaulme de Boscine qui est ung des .xvii. royaulmes Crestiens mais à present il est au Turc. Raguse est la plus forte petite ville de Crestienté jacoit que Rodes et Gesnes soient fortes villes et inespugnables. En celle ville de Raguse je co(m)mencay à translater le livre de Guerin Mesquin de la langue Italye(n)ne en langue Françoyse. » [f. O i v°]

    Pour des renseignements biographiques sur Jean de Cucharmois, voir J.-Y. RIBAULT, « Jean de Cucharmoys, sa famille, sa maison et son testament », in Cahiers d’archéologie et d’histoire du Berry, 29, 1972, p. 34-44.
    Sur Romain Morin, voir W. KEMP, « Les petits livres français illustrés de Romain Morin (1530-1532) » A. Possenti, G. Mastrangelo (éd.), Il Rinascimento a Lione. Actes du Colloque de Macerata, 6-11 mai 1985, Rome, 1988, 2 vol., vol. 1, p. 467-523.
    Il existe une autre traduction française du roman de la même période, restée manuscrite : Guerino il Meschino a été traduit par Jean de Rochemeure « religieus de saint Anthoine en Viennois », au début du XVIe siècle (voir Babbi : 1998, p.18). Cette traduction est conservée dans un manuscrit du Fitzwilliam Museum de Cambridge : ms. 25-26.
      
      

    Résumé

    Le roman retrace les pérégrinations d’un jeune chevalier en quête de ses origines. Enfant, Guérin a été enlevé par des pirates et vendu comme esclave. Jeune homme, il jure de retrouver ses parents. Cette décision l’amène à sillonner tout le monde connu, l’Afrique, l’Asie, l’Europe. En outre, ses péripéties le portent dans quelques-uns des hauts lieux du folklore médiéval, comme les Arbres du Soleil et de la Lune, l’antre de la Sibylle et le puits de saint Patrice. Le roman se termine sur les retrouvailles entre Guérin et ses parents et sur le mariage du protagoniste.  
      

    Description d'exemplaire


    Exemplaire BNF, Rés. Y2 778 (éd. 1) 

    In-4°, caractères gothiques, fig. sur bois. 106 f. Sign. a-f8, g4, h-n8, o6.
    Mentionné dans :
      - Brunet, Manuel de l’amateur des livres, vol.II, p. 1789-90 ; 
      - Baudrier, Bibliographie Lyonnaise, vol.V, p. 369-370 et vol. X, p. 62 ; 
      - Gültlingen, Bibliographie Lyonnaise, vol.III, p. 209 ; 
      - G. Bechtel, Catalogue des gothiques français, p. 348 ;
      - Mortimer R. (éd.), Harvard college library department of printing and graphic arts. Catalogue of books and manuscripts. Part I: French 16th Century Books, Cambridge, Belknap Press, 1964, 2 vol., vol. 1, p.26 (avec reproduction de la page de titre et d’un bois gravé) ; 
      - H. W. Davies (éd.), Catalogue of a collection of Early French Books in the library of C. Fairfax Murray, 1961, 2 vol., vol. 1, p. 222-226 (avec reproduction de trois bois gravés).
    Le roman est suivi par le Sainct Voyage de Hierusalem (f. O i -O vi v°), compte rendu du pèlerinage en Terre Sainte accompli par de Cuchermois en 1490. C’est pendant ce voyage qu'il a traduit le Guérin Mesquin
    Voir : Le sainct voyage de Hierusalem, de Rome de Sainct-Nicolas du Bar en Pouille de Jehan de Cucharmoys natif de Lyon, reproduit par le procédé Pilinsky d’après l’édition de Lyon (Olivier Arnoullet, 1530, ff. 101-106), précédé d’une introduction par le comte de Marsy, Genève, Fick, 1889.
        
     

    Éléments du paratexte : saisie personnelle

    Exemplaire Bnf, Rés. Y2 778 (éd. 1)

    [Page de titre]
    Le premier livre de Guerin Mesquin. || La tres ioyeuse plaisan || te & recreative hystoire des faitz/ gestes/ triumphes || & prouesses du tres preulx & vailla(n)t chevalier Gue- || rin par aduent nomme Mesquin filz de Millon de || Bourgo(n)gne/ prince de Tarante, & en son temps roy || Dalbanye. Lequel ce trouva en plusieurs prouuin || ces estra(n)ges & en plusieurs gra(n)des batailles/ renco(n) || tres & assaulx ou il fist de merveilleux faitz darmes || Ainsi que recite ce present livre leq(ue)l a este traduyct || de vulgaire Italien en langue Francoyse. Par ho(n) || neste personne Iehan Decuchermoys/ en acco(m)plis || sant le sainct voyage de Hierusalem. || Item co(m)ment ledict Guerin Mesquin fut aux || Arbres du Soleil & de la Lune/ & les coniura. || Item co(m)ment Mesquin alla au millieu des mo(n)tai || gnes Dythalie/ ou il trouva la belle Sibylle en vie || & co(m)ment ilz eurent plusieurs propos ensemble. || Item co(m)ment Mesquin fut porte par les dyables || en Purgatoyre/ ou il vit choses merveilleuses. || Avec le privilege. || On les vend a Lyon en la boutic || que de Romain Morin librayre demoura(n)t | en la rue Merciere.

    [Colophon]
     [f. N viii v°]
    Cy finist le livre du noble & victorieux chevalier Guerin Mesquin || lequel fut acheve de Imprimer le .xvi. de Avril. Mi.ccccc.et.xxx. || par Olivier Arnoullet.
         
     

    Ouvrages liés

    Haut de page

     

     

     

     

     

    Association d’Études sur la Renaissance, l’Humanisme et la Réforme - Institut des sciences de l’homme - 14, avenue Berthelot - 69007 Lyon - contacter

    Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common - Mentions légales