Association d’Études sur la Renaissance,
l’Humanisme et la Réforme

Maison des Sciences de l’Homme Lyon St-Etienne
14, avenue Berthelot - 69007 Lyon

x

    Éditions Lyonnaises de Romans du XVIe siècle (1501-1600)

    Titre uniformisé :
    Amant déconforté
    Édition(s) lyonnaise(s) :
    1. Jean Lambany et Laurent Hillaire, [c. 1529] : L’amant desconforté cherchant confort parmy le monde
    2. [Veuve Barnabé Chaussard et Jean Cantarel], 1536 : L’amant desconforté cherchant confort parmy le monde
    Auteur :
    Prévost, Antoine
    Type d'ouvrage :
    roman sentimental français contemporain

    Informations fiche

    Auteur principal :
    Pascale Mounier
    Fiche créée le :
    30/08/2016
    Dernière actualisation le :
    20/08/2019

    Vous avez des observations à faire, des informations ou des documents à partager sur cet ouvrage, contactez le responsable de cette fiche : rhr.bureaugmail.com

    Bibliographie

    Haut de page

    Éditions anciennes

    Éditions lyonnaises

    1. Jean Lambany et Laurent Hillaire, [c. 1529]
    L’amant desconforté cherchant confort parmy le monde, contenant le mal et le bien des femmes, avec plusieurs preceptz et documentz contre l’amour. Lyon, Jean Lambany et Laurent Hillaire, s. d. [c. 1529].
    Exemplaires :
      - Chambéry, BM, Rés. A 000.151.
      - Carpentras, Rés. A 89.

    2. [Veuve Barnabé Chaussard et Jean Cantarel], 1536
    L’amant desconforté cherchant confort parmy le monde, contenant le mal et le bien des femmes, avec plusieurs preceptz et documentz contre l’amour… lequel a nouvellement corrigé et adjousté une Epistre et plusieurs coupletz comme il appert. Lyon, feu Barnabé Chaussard [Veuve Barnabé Chaussard et Jean Cantarel], 1536.
    Exemplaires :
      - Paris, Bnf, p Ye 494 (consultable en ligne).
      - New York, Morgan Library, 75545.

    Autres éditions anciennes

      - Les Regretz d’Amours faictz par ung amant, dict le desconforté. Contenant le mal et le bien des femmes, avec plusieurs enseignementz donnez audit desconforté, contre folle amour… Paris, Alain Lotrian, 1538. Exempl. : Chantilly, Bibliothèque du Château, VI C 41
      - Les Regretz d’Amours faictz par ung amant, dict le desconforté. Contenant le mal et le bien des femmes, avec plusieurs enseignementz donnez audit desconforté, contre folle amour… Paris, Alain Lotrian, 1539. Exempl. : Paris, Bnf, Rothschild 3249 (623a).


    Éditions modernes

    Il n’y a pas d’édition moderne du roman.


    Études et articles

    LOVIOT, Louis, « L’Amant desconforté (1529) », Revue des livres anciens, n° 1, 1914, p. 153-165.

    MIELLET, Clémence, « Barnabé Chaussard et ses successeurs : 1492-1560 », Mémoire pour le diplôme de conservateur des bibliothèques, soutenu à Lyon en janvier 2014, p. 122-123, 126 et 138-139.

    Carnets de recherches

    Haut de page

    Histoire éditoriale

    L’amant déconforté est un roman sentimental original composé par Antoine Prévost. 
    Antoine Prévost se définit en page de titre de la première édition comme un étudiant originaire de Valréas, ville située dans l’enclave papale avec Avignon. On ne sait rien de lui sinon ce qu’il indique dans la dédicace (éd. 1 et 2) et dans un prologue en latin daté de 1530 (éd. 2). Il a pu faire des études de droit à l’université d'Avignon puis être retourné à Valréas pour exercer comme notaire, de même que le reste de sa famille (voir Loviot, « L’Amant desconforté… », p. 153).
    Le roman, qui rapporte la peine du narrateur-personnage de se voir méprisé par une dame après avoir pensé être aimé d’elle, a la particularité d’être écrit en première personne. L’auteur convoque les principes du pacte autobiographique dans la dédicace ; il prétend rapporter l’aventure sentimentale qui lui est arrivée à Valréas après avoir quitté pour un temps Avignon et ses suites malheureuses. Le roman se trouve en outre rédigé en vers. Après la dédicace en forme de « Ballade » le récit, interrompu par un long dialogue, adopte différentes formules métriques, dont le huitain de décasyllabes.
    Le texte a connu quatre éditions, dont les deux premières sont lyonnaises et les deux suivantes parisiennes. Entre c. 1529, date de l’édition de Jean Lambany et Laurent Hillaire (éd. 1), et 1539, date de la seconde édition publiée par Alain Lotrian, l’œuvre a connu un succès assez important. L’intérêt du milieu lyonnais pour l’œuvre est attesté par deux publications par les successeurs de Barnabé Chaussard. Jean Lambany, second époux de la Veuve Chaussard, publie d’abord sous son nom et en association avec Laurent Hillaire (éd. 1). La Veuve Chaussard et Jean Cantarel, troisième époux de celle-ci, publient ensuite sous la raison sociale « en la maison de feu Barnabé Chaussard » (éd. 2).


    Édition non localisée

    Une édition du XVIe siècle est probablement fantôme :
    Lyon, Barnabé Chaussard, s. d. Mentionnée dans : Du Verdier, 1585, p. 78 ; USTC 12890.


    Ouvrages liés

    Haut de page

     

     

     

     

     

    Association d’Études sur la Renaissance, l’Humanisme et la Réforme - Maison des sciences de l’Homme Lyon St-Etienne - 14, avenue Berthelot - 69007 Lyon - contacter

    Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common - Mentions légales