Association d’Études sur la Renaissance,
l’Humanisme et la Réforme

Maison des Sciences de l’Homme Lyon St-Etienne
14, avenue Berthelot - 69007 Lyon

x

    Éditions Lyonnaises de Romans du XVIe siècle (1501-1600)

    Titre uniformisé :
    [Penitencia de amor] Pénitence d’amour
    Édition(s) lyonnaise(s) :
    1. [Denis de Harsy], 1537 : La Penitence d'amour
    Auteur :
    Ximénez de Urrea, Pedro Manuel
    Traducteur :
    Bertaut, René
    Type d'ouvrage :
    roman sentimental récent traduit

    Informations fiche

    Auteur principal :
    Mathilde Thorel
    Fiche créée le :
    04/11/2011
    Dernière actualisation le :
    19/08/2019

    Vous avez des observations à faire, des informations ou des documents à partager sur cet ouvrage, contactez le responsable de cette fiche : rhr.bureaugmail.com

    Bibliographie

    Haut de page

    Édition ancienne

    La seule édition ancienne nous est connue par un seul exemplaire : BNF, Rés. P. Y2. 257


    Édition moderne

    Une édition critique est en préparation, par Véronique Duché-Gavet et José-Luis Canet :
    URREA, Pedro Manuel, La Penitence d’amour, éd. V. Duché-Gavet et J-L. Canet, Paris, Garnier, coll. « Textes de la Renaissance », série « Sources espagnoles ».


    Éditions du texte source

    Édition ancienne :

    URREA, Pedro Manuel, Penitencia de amor, Burgos, Fadrique de Basilea, 1514. Exemplaire : BNF, Rés. Y2. 856

    Édition modernes :

    URREA, Pedro Manuel, Penitencia de amor : Burgos, 1514, éd. Robert L. Hathaway, Exeter, University of Exeter Press, Exeter Hispanic Texts nº XLIX, 1990.
    L’édition critique électronique du texte espagnol par José-Luis Canet est consultable en ligne et téléchargeable :
    URREA, Pedro Manuel de. Penitencia de amor, éd. José-Luis Canet, Anexos de la Revista Lemir, 2003.
    On y trouve le texte espagnol et l’introduction de J-L. Canet, ainsi qu’une reproduction de la page de titre et du colophon de l’édition de Burgos, 1514.


    Études et articles

    Une bibliographie sur l’auteur espagnol est proposée en ligne par Javier ESPEJO.

    DRYSDALL, Denis L., « The French version of the Penitencia de amor », Celestinesca, IX-1, 1985, p. 23-31 (consultable en ligne).

    DRYSDALL, Denis L.,  « An Early Use of Devices : René Bertaut de la Grise, La Penitence Damour », Renaissance Quarterly, XXXVIII-3, 1985, p. 473-487.
    Cet article est consultable sur les bases CAT.INIST et JSTOR.
    Résumé (source : CAT.INIST) :
    Etat de la théorie et de la pratique des devises à la Renaissance. L’œuvre de Bertaut, véritable patchwork d’imitation et d’adaptation d’auteurs espagnols. Comme roman sentimental, " PD " n’a pas une grande valeur littéraire. Son intérêt principal c’est qu’il est un des premiers exemples où la devise a une fonction didactique, et un lien entre une tradition espagnole du symbolisme des objets et de la couleur, et l’emblématique française

    DUCHE-GAVET, Véronique, « L’Espagne au miroir du roman (1525-1608) », communication présentée à la Première rencontre Hispano-Française de Chercheurs (SHF-APFUE), le 30 novembre 2005, et publiée dans La cultura del otro: español en Francia, francés en España / La culture de l'autre : espagnol en France, français en Espagne, éd. Manuel Bruña et al., Séville: Departamento de Filología Francesa de la Universidad de Sevilla, APFUE, SHF, 2006, p. 157-165.

    THOREL, Mathilde, « La Pénitence d’amour ([Denis de Harsy], 1537), roman lyonnais ? », RHR 71, Décembre 2010, p.91-106.

    id., « L’altérité au principe de l’auctorialité : les enjeux d’une translatio vulgaire dans trois traductions avant 1540 », Actes du colloque international Langue de l’autre, langue de l’auteur (Amiens, 6-8 juin 2007), éd. A.-P. Pouey-Mounou et M.-S. Masse, Droz, à paraître.

    id., « Langue translative » et fiction sentimentale (1525-1540). Renouvellement stylistique et générique de la prose narrative, thèse de doctorat soutenue en 2006 (à paraître chez Droz), Première partie : chapitre 1, « Le dispositif péritextuel, lieu des réécritures éditoriales », en particulier « Préfaces adaptées, préfaces réécrites : la Prison d’amour et la Penitence d’amour » (p. 69-84) ; chapitre 3, « “Veuilles le petit present accepter” : la représentation de la relation péritextuelle », en particulier « Le préfacier de la Penitence : inventeur ou traducteur ? » (p. 171-175).


    Carnets de recherches

    Haut de page

    Ouvrages liés

    Haut de page

     

     

     

     

     

    Association d’Études sur la Renaissance, l’Humanisme et la Réforme - Maison des sciences de l’Homme Lyon St-Etienne - 14, avenue Berthelot - 69007 Lyon - contacter

    Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common - Mentions légales