Association d’Études sur la Renaissance,
l’Humanisme et la Réforme

Maison des Sciences de l’Homme Lyon St-Etienne
14, avenue Berthelot - 69007 Lyon

x

    Éditions Lyonnaises de Romans du XVIe siècle (1501-1600)

    Titre uniformisé :
    Florimont
    Édition(s) lyonnaise(s) :
    1. Olivier Arnoullet, 1529 : Hystoire et ancienne cronicque de l'excellent roy Florimont
    2. Olivier Arnoullet, 1555 : Hystoire et ancienne cronicque de l'excellent roy Florimont
    Auteur :
    Aimon de Varennes
    Traducteur :
    Moët de Pommesson, Gérard
    Type d'ouvrage :
    roman français d’aventures de type médiéval

    Informations fiche

    Auteur principal :
    Sergio Cappello
    Contributeurs :

    Fiche créée le :
    04/11/2011
    Dernière actualisation le :
    12/02/2017

    Vous avez des observations à faire, des informations ou des documents à partager sur cet ouvrage, contactez le responsable de cette fiche : rhr.bureaugmail.com

    Bibliographie

    Haut de page
     

    Éditions anciennes

    Éditions lyonnaises

    1. Olivier Arnoullet, 1529 
    L’Hystoire et ancienne Cronicque de l’excellent roy Florimont filz du noble Mataquas duc d’Albanie. En laquelle est contenu comment en sa vie mist à fin plusieurs adventures, et en faitz chevaleureux se maintint si vaillamment contre l’admiral de Cartage et Candobras roy de Hongris, que devant sa mort se trouva roy couronné de cinq royaulmes. Et comment pour l’amour de la damoyselle de l’Isle Celée par troys ans mena vie si douloureuse qu’il fut appellé pouvre perdu. Lyon, Olivier Arnoullet, 1529.
    Exemplaire : Paris, Arsenal, Rés. 4 BL 4285. Seul exemplaire connu.

    2. Olivier Arnoullet, 1555 
    Cronicque de l’excellent Roy Florimont filz du noble Mataquas duc d’Albanie. En laquelle est contenu comment en sa vie mist à fin plusieurs adventures, et en faitz chevaleureux se maintint si vaillamment contre l’admiral de Cartage et Candobras roy de Hongris, que devant sa mort se trouva roy couronné de cinq royaulmes. Et comment pour l’amour de la damoyselle de l’Isle Celée par troys ans mena vie si douloureuse qu’il fut appellé pouvre perdu. Lyon, Olivier Arnoullet, 1555.
    Exemplaire : Bnf, Rés. Y2-687.

    Autres éditions anciennes

      - Paris, Jean Longis, 1528. Exemplaires : Chantilly, Musée Condé III F 81 ; London, BL G 10404 ; Sevilla, Biblioteca Capitular y Colombina 1.2.6.
      - Rouen, Nicolas Mulot, s. d. [c. 1578-1584]. Exemplaires : Paris, Arsenal, 4 BL 4284 Rés. ; London, BL 12450.c.18.(6.).
        
        

    Éditions modernes

    Florimont. Edition critique de l’édition de 1528 (Paris, Jehan Longis), avec introduction, notes et étude comparative, Edited by Theodore Nicolas KENDRIS, Ph. D., Université Laval (Canada), 2002.
      
         

    Études et articles

    DOUTREPONT, Georges, Les Mises en prose des épopées et des romans chevaleresques du XlVe au XVIe siecle, Bruxelles, Palais des Académies, 1939, pp. 264-275.

    HARF-LANCNER, Laurence, « Florimont : du roman d’Aimon de Varennes (1188) à la mise en prose de 1528 », in Lancelot-Lanzelet, hier et aujourd’hui, Mélanges Alexandre Micha, Greifswald, Reineke-Verlag, 1995, pp. 187-206. Reproduit dans : Le Roman à la Renaissance, Actes du colloque international dirigé par Michel Simonin (Université de Tours, Centre d’études supérieures de la Renaissance, 1990), publiés par Christine de Buzon, Lyon, RHR, 2012 (consultable sur le site RHR16).

    REYNIER, Gustave, Le Roman sentimental avant l’Astrée, Paris, A. Colin, 1908, p. 200.

    ROSS, David J. A., Alexandrus historiatus. A guide to medieval illustrated Alexander literature, London, 1993, pp. 112-114.

    SAULNIER, Verdun-Louis, « L’auteur du Florimont en prose, Girard Moët de Pommesson », Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, XVII, 1955, pp. 207-217.
      
      

    Carnets de recherches

    Haut de page
      

    Histoire éditoriale

    Remaniement en prose du roman en vers appartenant au cycle médiéval d’Alexandre composé en 1188 par Aimon de Varennes, qui affirme l’avoir translaté de grec en français, Florimont raconte les aventures chevaleresques et amoureuses de Florimont, grand-père d’Alexandre le Grand, qui se déroulent dans un cadre antique et oriental.
    La version imprimée, différente des trois autres versions en prose du XVe siècle restées manuscrites, est due à Gérard Moët de Pommesson, gentilhomme champenois, qui vécut dans la première moitié du XVIe siècle, dont le nom se lit dans l’acrostiche final. Harf-Lancner a montré que le remanieur ne suit pas l’une des versions en prose du XVe siècle, mais bien le roman en vers du XIIe siècle dans la version donnée dans le manuscrit BN 792 (ou dans une version très proche), qui appartenait en 1515 à la famille Migaillot. Au verso d’un folio du ms. BN 792, on trouve écrit en effet qu’il a été envoyé par Robert Migaillot, chanoine de Laon, à son cousin au courant du mois de juin 1515.
    Les modifications apportées à l’original par l’adaptation tardive de Gérard Moët, telles le renforcement de l’organisation en séquences narratives, la suppression de digressions discursives ou l’addition de commentaires moralisateurs, se situent dans le cadre du renouveau des formes romanesques déclenché par le mouvement des mises en prose du XVe siècle. Le texte ne semble pas subir de variations significatives d’une édition à l’autre.
    Le prologue, repris dans toutes les éditions du XVIe siècle, souligne la dimension didactique du récit des « proesses et faitz chevalereux » de Florimont, exemple permettant aux nobles de « honneur et vertu acquérir » (le texte est reproduit dans Saulnier, art. cit., pp. 210-211),
    L’envoi final en vers, présent dans toutes les éditions, qui donne en acrostiche le nom du remanieur (« Girard de Moet escuier signeur de Poammesson »), insiste sur les vertus didactiques et morales de « ce cacompendieux et proffitable livre » (le texte est reproduit dans Saulnier, ibid., pp. 209-210).
       

         
    Éditions non localisées

    Parmi les éditions non localisées, perdues ou fantômes, signalons :
      - Reynier mentionne une édition parisienne, in-4° goth. sans nom ni date, portant le titre L’Histoire du noble et vaillant Roy Florimond, fils du noble Mataquas duc d’Albanie (III, 697 : IV, 428), ainsi qu’une édition de Lyon de 1522 (op. cit., p. 200), que nous n’avons pas pu localiser.
      - Chronicque du Roy Florimond, fils du noble et vaillant Mataquas, Duc d’Albanie, Paris, s. n., s. d. Mentionnée dans : Du Verdier, III, 697 (IV, 428) ; FVB, 20032 ; USTC 93819.
      - Rouen, Richard Le Prévost, s. d. In-4°, ill. Mentionnée dans : Cat. Robert Lang, 1828, 847 ; Brunet, II, 1308 ; FVB, 20035 ; USTC 51411). L’édition rouennaise, signalée sans donner le nom de l’imprimeur dans le Cat. Roxburghe (1812 : 6127) et dans la Bibliotheca Herberiana (6, 1834, 2780), est sans doute celle-ci.
    Les éditions lyonnaises d’Olivier Arnoullet de 1553 et de 1558, citées dans Woledge, seraient en revanche des éditions fantômes (voir Saulnier, art. cit, pp. 208 n. 7, 217).


         

    Description d’exemplaires

    Exemplaire Paris, Arsenal, Rés. 4 BL 4285 (éd. 1)

    In-4°, goth., sign. a-f8 g6, 54 ff. non numérotés, 35 longues lignes par page, sans ill..
    Le titre, imprimé en rouge et noir, comprend une gravure sur bois représentant une scène de cour avec cinq personnages.
    Mentionné dans : Brunet, II, 1307 ; Baudrier, X, 61 ; Woledge, 60 ; Gültlingen, III, 208; Bechtel ; FVB, 20036 ; USTC 38060.

    Exemplaire Paris, BNF, Rés. Y2-687 (éd. 2.)

    In-4°, goth., sign., a-g8, 54 ff. non numérotés, 35 longues lignes par page, sans ill.
    Le titre, imprimé en rouge et noir, comprend une gravure sur bois représentant la rencontre de deux groupes de personnages à l’extérieur d’une ville.
    Mentionné dans : Cat. La Vallière, 4094 ; Brunet, II, 1308 ; Baudrier, X, 88 ; Woledge, 60; Gültlingen, III, 220 ; Bechtel ; FVB, 20031; USTC 80034. Vente : Cat. Christie’s, 2005, Sale 7046, Lot 142. Exempl. ayant appartenu à Thomas Edward Watson.

    Exemplaire Chantilly, Musée Condé III F 81 (éd. Paris, Jean Longis, 1528)

    In-4°, goth., sign. A-S4 T6, 78 ff. non numérotés, 29 longues lignes par page, ill.
    Privilège à Jean Longis pour deux ans du 27 avril 1528 (signé Moifait). Marque typogr. de Jean Longis au v° du dernier f. (Silvestre, 30; Renouard, Marques, 680). Fleurons, lettrines et caractères d’Antoine et Nicolas Couteau (Moreau, Inventaire, III, 1462).
    Mentionné dans Brunet, II, 1307 ; Suppl., I, 507 ; Cat. Cigongne, 1890 ; Cat. Yemeniz, 2360 ; Cat. de Bure, 857 ; Cat. Firmin-Didot, 587 ; Arboli y Faraudo, III, 331-332 ; Chantilly. Cabinet des livres, 1257 ; Babelon, 144 ; Woledge, 60 ; Moreau, Inventaire, III, 1528 : 1462; Bechtel ; FVB, 20031; USTC 49958.

    Exemplaire Paris, Arsenal, Rés. 4-BL-4284 (éd. Rouen, Nicolas Mulot, s. d. [1625])

    In-4°, caract. rom., sign. A-N4, à deux colonnes, 29 lignes par page.
    Le titre comprend une gravure sur bois représentant un cortège royal.
    Mentionné dans : Brunet, II, 1308 ; Woledge, 60 ; Arbour, 11863 ; FVB, 20034.

       

    Éléments du paratexte : saisie personnelle

    Exemplaire Paris, Arsenal, Rés. 4 BL 4285 (éd. 1)

    [page de titre]
    [L]Hystoire & ancienne // Cronicque de lexcel= // lent roy Florimont filz du noble Mataquas // duc Dalbanie. En laquelle est co[n]tenu com= // ment en sa vie mist a fin plusieurs aduentu= / res, et en faitz cheualeureux se maintint si // vaillamment contre ladmiral de Cartage & // Candobras roy de Hongrie, q[ue] deua[n]t sa mort // se trouua roy couronne de cinq royaulmes. Et comment pour la= // mour de la damoyselle de Lisle Celee par troys ans mena vie si // douloureuse quil fut appelle pouure perdu. // [gravure] / ¶ On les vend a Lyon sur les Rosne pres nostre // Dame de confort cheulx Oliuier Arnoullet.
    [Colophon]
    Cy fine ceste presente hystoire et ancienne cronique // de lexcellent roy Florimont, nouuellement imprimee // a Lyo[n] par Oliuier Arnoullet. Le p[re]mier iour de Iuing // Lan mil cinq cens vingt et neuf.

    Exemplaire Paris, BNF, Rés. Y2-687 (éd. 2.)

    [Page de titre]
    [C]ronicque de lexcellent // Roy Florimont filz du // noble Mataquas duc Dalbanie. En laq[ue]lle // est co[n]tenu co[m]me[n]t en sa vie mist a fin plusieurs // aduentures, et en faitz cheualeureux de main // tint si vaillamment contre ladmiral de Carta // ge & Ca[n]dobras roy de Ho[n]grie, q[ue] deuant sa mort se trouua roy couro[n]= // ne de cinq royaulmes, & comment pour lamour de la damoyselle de // Lisle Celee par troys ans mena vie si douloureuse quil fut appelle // pouure perdu. // [gravure] // ¶ On les vend a Lyon sur le Rosne pres nostre // Dame de confort chez Oliuier Arnoullet.
    [Colophon]
    Cy fine ceste presente hystoire & ancie[n]ne cronique // de lexcellent roy Florimont, nouuellement imprimee // a Lyo[n] p[ar] Oliuier Arnoullet. Le .iiij. iour de Octobre // Lan mil cinq cens cinqua[n]te et cinq.

    Exemplaire Chantilly, Musée Condé III F 81 (éd. Paris, Jean Longis, 1528)

    [Page de titre]

    ¶ Hystoire & ancienne || Cronicque de lexcellent roy Florimo[n]t filz du noble Ma // taquas duc Dalbanie. En laquelle est contenu comment // en sa vie mist a fin plusieurs aduentures, et en faitz che= // ualereux se maintint si vaillamme[n]t contre ladmiral de // Cartage et Candobras roy de Hongrie, que deuant sa // mort se trouua roy couronne de cinq royaulmes Et com= // me[n]t pour lamour de la damoiselle de Lisle celee par trois // ans mena vie si douloureuse quil fut appelle poure p[er]du. // ¶ On les vend au palais en la p[re]miere galerie par ou on // va a la chancellerie en la boutique de Iehan longis. // Auec priuilege
    [Colophon]
    Cy fine ceste presente hystoire et ancienne cronique de // lexcellent roy Florimont : nouuellement imprimee pour // Iehan longis demourant au Palais a Paris : et // fut acheue dimprimer le vingtiesme iour Dauril : Lan // mil cinq cens vingt huyt.

    Exemplaire Paris, Arsenal, Rés. 4-BL-4284 (éd. Rouen, Nicolas Mulot, s. d. [c. 1578 à 1584])

    In-4°, caract. rom., sign. A-N4, à deux colonnes, 29 lignes par page.
    Le titre comprend une gravure sur bois représentant un cortège royal.
    Mentionné dans : Brunet, II, 1308 ; Woledge, 60 ; Arbour, 11863 ; FVB, 20034 ; USTC 51410.
    [Page de titre]
    [C]ronicque de lexcellent // Roy Florimont filz du // noble Mataquas duc Dalbanie. En laq[ue]lle // est co[n]tenu co[m]me[n]t en sa vie mist a fin plusieurs // aduentures, et en faitz cheualeureux de main // tint si vaillamment contre ladmiral de Carta // ge & Ca[n]dobras roy de Ho[n]grie, q[ue] deuant sa mort se trouua roy couro[n]= // ne de cinq royaulmes, & comment pour lamour de la damoyselle de // Lisle Celee par troys ans mena vie si douloureuse quil fut appelle // pouure perdu. // [gravure] // ¶ On les vend a Lyon sur le Rosne pres nostre // Dame de confort chez Oliuier Arnoullet.
    [Colophon]
    Cy fine ceste presente hystoire & ancie[n]ne cronique // de lexcellent roy Florimont, nouuellement imprimee // a Lyo[n] p[ar] Oliuier Arnoullet. Le .iiij. iour de Octobre // Lan mil cinq cens cinqua[n]te et cinq.
       
      

    Ouvrages liés

    Haut de page

     

     

     

     

     

    Association d’Études sur la Renaissance, l’Humanisme et la Réforme - Maison des sciences de l’Homme Lyon St-Etienne - 14, avenue Berthelot - 69007 Lyon - contacter

    Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common - Mentions légales